الحصة الرابعة عشرة من شرح متن ابن عاشر للعلامة الدكتور محمد الروكي        هل الهجرة حدث ماضوي طواه الزمن أم هي سلوك متجدد عبر الزمن ؟        الزكاة، ذ محمد الناصري        والي جهة الشرق يدشن دار الطالبة (العرفان) بوجدة و (الأمل) ببني درار        La Francisation des matières scientifiques vue autrement        ساكنة النجد تسطر برنامجا احتجاجيا ضد شركة العُمران بوجدة        المُخيمات الصيفية ولعبة الحضور والغياب، الحبيب عكي        كيف تعرف أنك مُقصر في إشباع حاجات طفلك؟ د مصطفى أبو سعد        ? A qui profite la francisation des matières scientifiques        خطبة عيد الأضحى بمصلى ساحة مرجان بوجدة 1440ه، 2019، ذ عدلي لمنور        شقيقة الدكتور حسن الأمراني في ذمة الله        الطلاق العاطفي، د كمال الدين رحموني        شريط Zaynal .. حكاية إنزال خلف متاريس آلة الموت في العراق        التوحيد والإصلاح بمكناس: المحطة الثامية لمسابقة القراءة‎        من عبقرية الاعتدال إلى الفكر الديني المتنور : الجزء الثاني        والدة الأخ محمد الزرعي في ذمة الله        ظاهرة الإنتحار الدوافع وسبل الوقاية، فضيلة الدكتور مصطفى بنحمزة        التوحيد والاصلاح بوجدة تستضيف مخيما استكشافيا لتلميذات من إقليم أرفود        التوحيد والإصلاح بوجدة تحتفي بتلاميذها المتفوقين        علاج الاختلالات الأسرية المعاصرة بين الشرع والواقع، الحبيب عكي       
الحصة الرابعة عشرة من شرح متن ابن عاشر للعلامة الدكتور محمد الروكي

الزكاة، ذ محمد الناصري

كيف تعرف أنك مُقصر في إشباع حاجات طفلك؟ د مصطفى أبو سعد

التوحيد والإصلاح بمكناس: المحطة الثامية لمسابقة القراءة‎

ليس البرّ مجرّد عبادات إنّما البرّ أخلاق ومعالات، د أوس رمّال

أمسية هكذا نربي، د. مصطفى أبو سعد

مسيرة الشعب المغربي ضد صفقة القرن 23 يونيو 2019

ما يقع في الأمتحانات من غش وتهاون في الحراسة، ذ مصطفى بنحمزة

En français >
? A qui profite la francisation des matières scientifiques
? A qui profite la francisation des mati&egraveres scientifiques
2019-08-18 - هنا وجدة
 

Zaid Tayeb

La francisation des matières scientifiques du système éducatif et scolaire a été adoptée contre la volonté du peuple et l’intérêt du pays. Contre la volonté du peuple car elle devait être soumise à un référendum national au lieu d’être confiée à l’assentiment d’une trentaine de députés qui sont loin de représenter l’ensemble des citoyens qui y sont fermement hostiles. Contre l’intérêt du pays dans la mesure où la francisation est le premier facteur du dépouillement d’une nation de sa culture, de son identité, et par conséquent de sa souveraineté et de sa liberté acquise par la force de l’arme par nos parents et grands parents. L’appel du retour de la langue française  dans nos écoles n’est-il pas un traître signal au retour de la France pour nous reprendre sous sa tutelle et sa domination, nous qui avions cru nous être affranchis du joug de l’ancien colonisateur et avoir recouvré notre liberté qui nous avait été ravie? Ceux qui ont signé la loi sur la francisation des matières scientifiques ne sont en rien différents de celui qui a signé le texte du protectorat à une sombre époque de la sombre histoire du pays. Ainsi donc, nous subirons les conséquences de l’odieux acte de ceux-ci comme nous avons subi les conséquences du non moins odieux acte de cet autre.

 A qui profite donc la francisation des matières scientifiques ?

D’abord à la France. Nul n’ignore qu’il existe encore entre la France, ancien pays colonisateur et  ses anciennes colonies d’Afrique, des liens culturels, géographiques et économiques. Le Maroc, par sa position géographique entre la France et les pays d’Afrique constitue le premier maillon de la longue chaine qui relie la première aux secondes. Toute rupture culturelle entre le Maroc et la France entraînera inéluctablement une rupture culturelle, géographique et économique entre la France et l’ensemble de ses anciennes colonies. Au premier maillon brisé, ces pays tomberont un à un comme les grains d’un chapelet. La France est plus que jamais consciente de l’importance du Maroc et du rôle qu’elle lui confie et qu’il peut jouer. Aussi doit-elle tout mettre en œuvre pour  maintenir le premier maillon dans la chaîne et de  tout faire qu’il ne se brise pas.

Elle profite ensuite aux politiques et hommes d’affaires du Maroc dont les intérêts dépendent étroitement de ceux de la France, c’est pourquoi, elle leur assure la sécurité et leur garantit la pérennité. La plupart des politiques et des hommes d’affaires n’hésitent pas à afficher leur plein attachement à la France. Ils scolarisent leurs enfants dans des écoles françaises, se font soigner dans les hôpitaux français, s’achètent des appartements de haut standing en France, bénéficient de la double nationalité. Tant qu’un vent favorable souffle dans les ailes de leurs moulins, ils demeurent confiants pour transmettre la relève à leur progéniture. En cas de pépin, ils sont les premiers à prendre leurs valises ou à faire appel à l’intervention française. Qui ne se souvient pas de ce conseiller d’un grand parti national qui a été tabassé par les forces de l’ordre lors de la constitution du conseil municipal de l’une de nos villes ? Son parti n’a-t-il pas exhibé la nationalité française du conseiller en question et demandé l’intervention de la France par l’intermédiaire de  son ambassadeur ?

La francisation des matières scientifiques donne enfin l’illusion au petit peuple que malgré tout ce qu’en disent de mal les gens malhonnêtes, il en tire quelques profits qui sont de nature à faire son orgueil et sa fierté. Incrédule qu’il est, il croit dans la simplicité de son cas,  que, à bien considérer l’état de ses finances, comme il lui est impossible de scolariser ses enfants dans les hautes écoles françaises ou dans les écoles privées qui dispensent un enseignement en langue française, les politiques ont pensé à lui. Il se voit déjà porté au rang de la petite bourgeoisie en considérant l’école populaire francisée sur le même pied d’égalité que l’école élitiste payante. Ses enfants à lui auront les mêmes chances que ceux des politiques et des hommes d’affaires qui ont bataillé dur pour hisser l’école publique au même niveau que l’école privée. Ils méritent donc quelques éloges pour avoir donné aux enfants du petit peuple les mêmes chances que leurs propres enfants.

Si la francisation des matières scientifiques profite à la France et aux politiques et hommes d’affaires de chez nous, c’est parce qu’ils ont des intérêts à se partager. Les intérêts de la France, ancien pays colonisateur, résident en premier dans le maintien de sa langue et par voie de conséquence de ses intérêts géographiques et économiques dans ses anciennes colonies. Les intérêts des politiques et hommes d’affaires,  résident dans le climat de sécurité et de soutien que leur offre la France.

 

 



 

الاسم* :
البريد الالكتروني * :
 
6666
أنقل الرمز أعلاه * :
التعليق* :
 
(*) ملء جميع الخانات
24 ساعة
 
لماذا يجمع المؤمنون مساعدات للأئمة في رمضان؟
[ قراءة المقال ]
 
عندما تتهم الفوضى النظام بالفوضى، أحمد الجبلي
[ قراءة المقال ]
 
الصوم السياسي
[ قراءة المقال ]
 
بين حريق كاتدرائية نوتردام وهدم المساجد في الصين‎
[ قراءة المقال ]
 
امرأة مسلمة تقض مضجع ترامب داخل الكونكريس الأمريكي ، أحمد الجبلي
[ قراءة المقال ]
تواصل معنا
للبحث عن وظيفة
 
? A qui profite la francisation des matières scientifiques
[ قراءة المقال ]
 
Correction de l éxamen régional de francais:Oriental 2019
[ قراءة المقال ]
 
LE TERRORISME INVISIBLE
[ قراءة المقال ]
 
Des Sans Culottes aux Gilets Jaunes
[ قراءة المقال ]
هنا وجدة.. منبر إلكتروني شامل | المدير المسؤول : محمد السباعي | الايميل : mohsbai@gmail.com