الجمعة فاتح شتنبر2017 هو يوم عيد الأضحى بالمغرب        تعطيل النص أم تغيير العقل؟ ، دة/كلثومة دخوش        إلقاء القبض على المتورطين في الاعتداء على فتاة في حافلة        قافلة طبية متخصصة لفائدة أزيد من 517 مستفيد من ساكنة جماعة إيكسان بإقليم الناظور        هكذا ردّ علماء تونس على الدعوة الرئاسية للمساواة في الإرث، وزواج المسلمة بغير المسلم        الفتوى الشرعية أصولها وسياقاتها المعاصرة، د مصطفى بنحمزة        Attawhid wal-islah condamne les attentats de Barcelone        إغلاق موقع اتحاد كتاب الإنترنت المغاربة، عبده حقي        الخطاب السامي الذي وجهه جلالة الملك إلى الأمة بمناسبة الذكرى ال 64 لثورة الملك والشعب        هذه آخر مستجدات فريق المولودية الوجدية        الاتحاد الإسلامي الوجدي ينهي معسكره الإعدادي ويدعم صفوفه بلاعبين جدد        حسن الفد و ظاهرة التشرميل في المغرب        ويستمر اللغز ببركان: الكروج تبرع، الكروج لم يتبرع !!        التسجيل الكامل لمداخلة د عبد العزيز أفتاتي خلال ندوة معيقات الانتقال الديمقراطي بالمغرب        جلالة الملك يعزي العاهل الإسباني إثر الاعتداء الإرهابي ببرشلونة        العبث في الهاتف، ذلك الورد اليومي الجديد؟؟        كلمة د محمد حباني في اختتام الدورة الصيفية لتحفيظ القرآن الكريم ببركان 1438        ما تيسر من سورة الأحزاب، القارئ الطفل صلاح الدين الطالبي        مستقبل المخزن في المغرب ، د. محمد بالدوان        الأمن يوضح حقيقة قيام قاصر بالصعود فوق سيارة تابعة للأمن الوطني ببركان.       
الخطاب السامي الذي وجهه جلالة الملك إلى الأمة بمناسبة الذكرى ال 64 لثورة الملك والشعب

حسن الفد و ظاهرة التشرميل في المغرب

التسجيل الكامل لمداخلة د عبد العزيز أفتاتي خلال ندوة معيقات الانتقال الديمقراطي بالمغرب

كلمة د محمد حباني في اختتام الدورة الصيفية لتحفيظ القرآن الكريم ببركان 1438

ما تيسر من سورة الأحزاب، القارئ الطفل صلاح الدين الطالبي

بن غوريون: قوتنا ليست في سلاحنا النووي بل في تدمير وتفتيت 3دول كبرى

إهتمام المغاربة بالقرآن الكريم، محمد إبراهيمي، مسجد سيدي بوهرية

القرآن وبناء الإنسان: بمناسبة مشروع بناء دار القرآن بسيدي بوهرية

En français >
NOUS AVONS PORTE DES FAMILLES AU PARLEMENT
NOUS AVONS PORTE DES FAMILLES AU PARLEMENT
2016-11-07 - هنا وجدة
 

TAYEB ZAID

En votant, nous avons cru accomplir le devoir national de nommer les représentants du peuple à la chambre des députés. Nos représentants, à savoir ceux qui allaient parler en notre nom pour faire porter haut et loin notre voix, afin qu’elle soit entendue et prise en considération. Cela est vrai puisqu’une seule voix s’entend mieux qu’une multitude de voix parlant ensemble dans le  brouhaha d’une foule en délire. Nous avons été honnêtes envers nous-mêmes mais également envers notre partie en ayant fait preuve de citoyenneté, et de la bonne, en ayant répondu à l’appel de la patrie. Ainsi, les élus pour qui nous avons voté et à qui nous avons donné nos voix, nous ont laissés sans voix, aphasiques. Ils nous ont donc dépouillés de notre appareil phonatoire. Nous ne sommes plus bons à présent qu’à être réduits à manger et à dormir si toutefois ils nous laissent quoi manger et où dormir. Manger et dormir. Des besoins de la bête. L’instinct de conservation de l’animal. Cependant, notre sommeil est bénéfique à nos élus. Et notre aphasie aussi car toutes les fois que nous exprimons le désir de parler, il nous est dit de nous taire pour ne pas contribuer à la dissension, à la sédition, à la fitna. Ils craignent la fitna qui viendrait du petit peuple mais non celle qui vient d’eux. Celle qu’ils provoquent chez le petit peuple qu’on écrase, et qui, quand il s’écrie ‘’aïe !’’ on l’accuse de soulever une fitna.

Les électeurs ont accompli leur devoir national en ayant choisi leurs représentants à la première chambre. Les élus, est d’une manière plus simplifiée, ont eux aussi accompli leur devoir familial en ayant choisi leurs héritiers ou leurs accompagnateurs à la même chambre parmi les membres de leurs familles. En effet, certains élus se sont fait accompagner au parlement par leurs enfants, d’autres par leurs frères ou sœurs, d’autres par leurs femmes, alors que d’autres ont préféré céder leur place, par un tour de passe-passe, à leurs épouses, surtout quand ceux-là en ont plusieurs de celles-ci et que celles-ci et ceux-là sont unis par des liens de sang.’’ Je m’en vais ; prends ma place’’. C’est démocratique. En fin de compte, nous avons sans aucun doute bien fait d’avoir contribué de la manière la plus sociale à l’envoi des membres d’une même famille dans une chambre où ils seront en famille, pour y être dans un climat convivial, familier, intime.

Les choses se sont déroulées de la manière que j’ai développée entre les électeurs et les élus, c’est-à-dire que les élus ont grimpé sur le dos des électeurs qui les ont laissés faire, docilement et sans chercher à se cabrer pour les culbuter. Les élus sont arrivés à bon port et sans encombre, qui avec son fils, qui avec sa femme, qui avec son frère ou sa sœur, qui à la place de son époux. Les électeurs sont donc récompensés pour avoir aidé des familles à se retrouver réunies dans la même chambre d’où elles vont légiférer sur les affaires de l’Etat et du citoyen.  Il est certain que dès qu’elles vont se mettre à l’ouvrage, elles vont traiter les problèmes qui demandent urgence et que leurs prédécesseurs ont laissés en suspens malgré les nombreuses manifestations du peuple comme l’abolition des retraites excessives et irraisonnées des élus et des ministres ; la réduction de leurs émoluments et des avantages qui les accompagnent ; l’abolition de l’immunité des ministres et des élus, le contrôle des dépenses des deux chambres ; la révision de la réforme de la caisse des retraites ; le recrutement par contrat…

Ne nous étonnons donc pas si un jour il nous sera dit que tel ministère se trouve entre les mains de  Oulad Rabah, telle mairie entre celles de Oulad Hammou, que Essahli et ses héritiers dirigent telle préfecture, que la chambre des députés est gérée conjointement par Oulda Rahhou et Oulad El Bachir, que la pêche maritime dans la mer et l’océan est une exclusivité de Oulad Lahram... Il vaut sans doute mieux que les choses se passent ainsi pour mieux assurer le partage des postes de responsabilité générateurs de revenus et de privilèges dans le cadre du cercle familial. Cela permettra donc à ces familles de garantir leur bien être, leur prospérité et leur pérennité.

Que les électeurs se réjouissent donc d’avoir contribué à la mise en place d’une partie des serviteurs de l’Etat qui vont bientôt rejoindre ceux en place dans la cité interdite de la route de Zaire bien loin des ‘’fitnataires’’

 



 

الاسم* :
البريد الالكتروني * :
 
4813
أنقل الرمز أعلاه * :
التعليق* :
 
(*) ملء جميع الخانات
24 ساعة
 
تعطيل النص أم تغيير العقل؟ ، دة/كلثومة دخوش
[ قراءة المقال ]
 
العبث في الهاتف، ذلك الورد اليومي الجديد؟؟
[ قراءة المقال ]
 
مستقبل المخزن في المغرب ، د. محمد بالدوان
[ قراءة المقال ]
 
مراقبون: زلزال سياسي ينتظر الجزائر بعد تنحية تبون في ظروف غامضة
[ قراءة المقال ]
 
أمياي يكتب: الاستثمار بالشرق لا يحتاج إلى الثرثرة
[ قراءة المقال ]
تواصل معنا
للبحث عن وظيفة
 
Attawhid wal-islah condamne les attentats de Barcelone
[ قراءة المقال ]
 
Concours international de films courts
[ قراءة المقال ]
 
?? La France, quelle France
[ قراءة المقال ]
 
TRESORS DE L ISLAM EN AFRIQUE
[ قراءة المقال ]
هنا وجدة.. منبر إلكتروني شامل | المدير المسؤول : محمد السباعي | الايميل : mohsbai@gmail.com