المديرية الإقليمية وجدة أنجاد في حفل تكريم الأطر الإدارية        سرائر بلا ستائر، مصطفى منيغ        تعميمٌ إسرائيلي لمواجهة تهديد القرصنة والاختراق        عندما يتحدث عمر حجيرة عن التربية، أحمد الجبلي        أشرف بزناني يفوز بجائزة كونست هويت الدولية للتصوير الفوتوغرافي        أسلوب رسول الله صلى الله عليه وسلم في التعامل مع المراهقين، أحمد الجبلي        فن تربية الأبناء في مدرسة خير الأنبياء، مع البروفسور لوكيلي        انتظار الانتظار ضار، مصطفى منيغ        حقائق جديدة حول حياة المهدي المنجرة: المنذر بآلام العالم        بركان: نهيار أسعار (الكليمانتين) يُكبد الفلاحين خسائر كبيرة        الشيخ نهاري يدخل على الخط في موضوع (البرقع)        قافلة جهات المغرب تبحث فرص الاستثمار ومناخ الأعمال بجهة الشرق        السيد عبد الإله بنكيران في حوار خاص بعد لقاء الأمناء العامين        كلمة رئيس النسيج الجمعوي بمكناس في ذكرى 11 يناير        مدير مدرسة ابتدائية يحول مؤسسته إلى تحفة فنية بواسطة الخط العربي        عمالة تاوريرت تخلد ذكرى تقديم وثيقة المطالبة بالاستقلال        الدكتور بنحمزة يلقي خطبة الجمعة بمدريد:قضايا المسلمين في الغرب        هل تظفر ثانوية ابن زهر من بني درار بنهائي مسابقة الإذاعة؟        شاهد الجزء 2 من برنامج الصينية:الحوار في التعليم بالمغرب،أحمد حموش        بلاغ صحفي من وزارة الصحة بخصوص التسممات بأحادي أكسيد الكربون       
حقائق جديدة حول حياة المهدي المنجرة: المنذر بآلام العالم

الشيخ نهاري يدخل على الخط في موضوع (البرقع)

السيد عبد الإله بنكيران في حوار خاص بعد لقاء الأمناء العامين

كلمة رئيس النسيج الجمعوي بمكناس في ذكرى 11 يناير

مدير مدرسة ابتدائية يحول مؤسسته إلى تحفة فنية بواسطة الخط العربي

الدكتور بنحمزة يلقي خطبة الجمعة بمدريد:قضايا المسلمين في الغرب

شاهد الجزء 2 من برنامج الصينية:الحوار في التعليم بالمغرب،أحمد حموش

حينما تسلط الكلاب على الأمة، عبد الناجي التوزاني

En français >
LE LYCEE OUED EDDAHAB FACE AUX PROFESSEURS DOCTEURS
LE LYCEE OUED EDDAHAB FACE AUX PROFESSEURS DOCTEURS
2016-11-01 - هنا وجدة
 

TAYEB ZAID

La rentrée scolaire de cette année se caractérise par deux faits marquants : le manque de professeurs et le sureffectif auxquels l’administration du lycée Oued Eddahab, avec la  coopération de  l’association des parents d’élèves,  ont dû faire  de leur mieux  pour y pallier. En effet, la délégation du ministère de l’éducation nationale, qu’elle soit à ce propos hautement remerciée, en la personne de monsieur le délégué, a envoyé au lycée un professeur d’arabe en remplacement d’un autre professeur parti  polémiquer dans une chambre de la capitale. A peine arrivé au lycée où il est affecté pour exercer le métier pédagogique pour lequel il a été formé et nommé que le professeur en question s’était mis à rechigner arguant qu’il était beaucoup plus au-dessus des considérations de ses chefs hiérarchiques car il n’était pas un professeur comme le commun des autres professeurs puisqu’il était docteur.  Il est vrai que le lycée Oued Eddahb croyait naïvement recevoir un professeur de langue arabe du cycle qualifiant, un point à la ligne, et que par conséquent le problème du manque se trouve  résolu. Mais le professeur  était d’un avis différent puisqu’il était docteur et protégé par une note ministérielle qui lui donne un certain privilège sur ceux qui n’ont pas son titre universitaire. La note en question annule pour les docteurs et les masters l’usage du droit coutumier en pratique selon lequel le dernier à avoir rejoint le lycée tombe sous le couperet de la mise en surnombre. Le professeur docteur de la langue arabe compte ne pas se laisser faire puisque, étant étiqueté docteur, il refuse la mise à disposition qui lui est, dit-il, hautement préjudiciable : en effet, le professeur docteur devait, à ses dires, traverser la ville de bout en bout pour regagner son nouveau lieu de travail. Et comme il se sent en position de force que lui confère la note ministérielle, l’administration doit revenir sur la décision de le mettre à la disposition du lycée Oued Eddahab. Ce qui signifie qu’il doit revenir à son lycée. Ce qui signifie encore et surtout une perte de temps pour les élèves. Ceci d’une part.

D’autre part, je crois que l’école publique n’a pas besoin de professeurs qui portent à leurs boutonnières des badges sur lesquels sont inscrits en lettres dorées, les titres de leurs diplômes universitaires dont le dessein est d’ impressionner, mais de professeurs qui portent dans leurs têtes un savoir académique et pédagogique bien à l’abri du regard du profane et qu’ils peuvent transmettre à loisir à leurs apprenants. Le docteur dépêché à Oued Eddahab ne diffère en rien de celui qu’il est venu remplacer, puisque les deux docteurs étaient frappés par le sceau de la vanité et de la niaiserie du titre qu’ils portent à leurs boutonnières. Le professeur partant a cédé sa place à pareil à lui. Ni le premier ni le second n’ont su honorer le diplôme qu’ils ne portent malheureusement qu’à leurs boutonnières croyant que les gens les considèrent au regard, alors qu’ils ne les voient que comme le marchand d’eau portant sur sa poitrine les carafes en cuivre. A la différence que le marchand d’eau est honnête puisqu’il vit de l’eau qu’il vend et non des sons de ces clochettes, alors que le professeur docteur cherche à vivre de l’éclat des diplômes qu’il porte à ses boutonnières. Le professeur docteur doit ressembler au joailler qui, en travaillant les diadèmes et les couronnes destinés à orner les têtes des princesses et des reines laisse tomber la poudre d’or qui le couvre de mille paillettes dorées et éclatantes de brillance, ou comme maître parfumeur dont le voisinage embaume les senteurs enivrantes et agréables aux nez sensibles aux parfums délicats. Ainsi vois-je le professeur docteur : il doit éclairer ses élèves et son lycée et faire profiter les autres professeurs de la science qu’il emmagasine dans sa tête au lieu de, plein de vanité et d’orgueil creux,  se dresser sur ses ergots. S’il ne donne pas beaucoup, il peut donner peu et bien.

  La note ministérielle a établi une espèce de ségrégation entre les professeurs en donnant aux uns l’avantage sur les autres, alors que le seul avantage que pourrait avoir un professeur sur un autre est le mérite.

 



 

الاسم* :
البريد الالكتروني * :
 
4702
أنقل الرمز أعلاه * :
التعليق* :
 
(*) ملء جميع الخانات
24 ساعة
 
سرائر بلا ستائر، مصطفى منيغ
[ قراءة المقال ]
 
أسلوب رسول الله صلى الله عليه وسلم في التعامل مع المراهقين، أحمد الجبلي
[ قراءة المقال ]
 
انتظار الانتظار ضار، مصطفى منيغ
[ قراءة المقال ]
 
الحري يكتب: في ذكرى 11 يناير: لا تجعلوا المغرب يخسر مرتين!
[ قراءة المقال ]
 
إننا ندمر أبناءنا بأيدينا، أحمد الجبلي
[ قراءة المقال ]
تواصل معنا
للبحث عن وظيفة
 
LA JOURNEE DU THEATRE AU S/S AYOUCHE: UNE TRADITION ANNUELLE
[ قراءة المقال ]
 
BADR MAQRI INVITE A LA FAC DE MEDECINE
[ قراءة المقال ]
 
LE CRI DE L ORIENTAL RENFORCE SA CREDIBILITE
[ قراءة المقال ]
 
LE PERIPLE DE GHOURDOU DANS:LA ROUTE VERS L ABIME
[ قراءة المقال ]
هنا وجدة.. جريدة إلكترونية شاملة | المدير المسؤول ورئيس التحرير: محمد السباعي | الايميل: mohsbai@gmail.com